Testament + Annihilator + Death Angel @Le Transbordeur (Lyon) le 06/12/2017

Trois dinosaures du Thrash réunis pour LA soirée thrash 2017.

Les années passent et une chose est sûre, elles ne semblent pas affecter Testament, Annihilator et Death Angel, les protagonistes de cette soirée qui a été, à n’en pas douter une soirée endiablée et forte en émotions.

Des riffs, des groupes à la technique brillante, un feeling expérimenté et des compos particulièrement cultes !

Death Angel commence les hostilités et on sent le groupe dans une forme olympique ! Les titres du dernier album "The Evil Divide" prennent encore une autre dimension sur scène sans compter le superbe "The Dream Calls For Blood". On aura même eu droit à l’introduction de "The Ultra Violence", le fabuleux instrumental du premier album tiré du même nom, mais seulement à quelques mesures. Il faut dire que sur un set si court, le choix est vite fait, impossible de caser ce titre de plus de 10 minutes. En effet, une quarantaine de minutes c'est bien trop peu pour un groupe comme Death Angel, sans compter un Marc Osegeda (chant) trop bavard (arrête de parler et joue ^^). Une très belle prestation mais bien trop courte !

 

Annihilator prend la suite des hostilités et c'est un groupe en grande forme qui se parachute sur scène pour défendre son dernier rejeton "For The Demented". Le premier titre nous garde en mode "thrasher" surtout que le groupe joue vite, très vite. Même si le set sera à peine plus long que celui de Death Angel (45 minutes), le groupe nous présentera quelques un de ses classiques avec "Alison Hell", "Set The World On Fire" ou encore le savoureux "W.T.Y.D". sans oublier "Twisted Lobotomy" du dernier album qui deviendra à n’en pas douter un tube thrash interplanétaire. Magnifique show, malgré une mise en scène particulière puisqu’entre presque tous les morceaux les musiciens passent derrière des "side drop". Beaucoup d'humour et d'élégance en tous les cas et mention spéciale à Jeff Waters qui a remercié chaleureusement les organisateurs. 

Le plat de résistance pour finir avec Testament magistralement pro' et puissant sur scène. On rentre directement dans le vif du sujet avec un "Brotherhood Of The Snake" rageur, des guitaristes toujours aussi appliqués et une base rythmique à faire rêver.

Les titres s'enchaînent "The Pale King" "Into The Pit" de l'album The New Order, Chuck tient bien la scène même si on entend PEU sa voix, nous aurons même droit à des titres comme "Low" et le fameux "Practise what you preach", "The New Order"…. Un sublime solo d'Alex pour un final sur "Disciples Of The Watch" qui mettra tous les aficionados d'accord sur la prestation de ce soir des maîtres du thrash metal !

Dommage que le son ne fût pas au rendez-vous et que la soirée fut si courte !

Report par Barby Caponi.

Merci à Live Nation,  l'organisation  et au Transbordeur.

 

Death Angel https://www.deathangel.us/

Annihilator https://www.annihilatormetal.com/

Testament http://www.testamentlegions.com/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*