Report CONAN + DOWNFALL OF GAIA + HARK + HIGH FIGHTER @Jas’Rod par Le Révérend et Didier Coste

Quel pied de pouvoir fermer les yeux et de se laisser transporter dans cet univers vibrant aux notes hypnotiques.

Pour tout amateur de musique à la marge dans le monde metal, habitant une ville comme Grenoble, si on veut voir les groupes en live, il faut savoir chausser ses Doc' de sept lieux et partir vagabonder sur les chemins de nos travers musicaux. Cette fois, nos pas nous amènent dans une contrée peu habituelle pour nous : Marseille. Ou plutôt sa très grande banlieue, les-Pennes-Mirabeau, pour une affiche des plus alléchantes, par les noms et l’éclectisme sonore qu'elle propose : CONAN + DOWNFALL OF GAIA + HARK. Une fois la salle trouvée, ce qui fut loin d’être facile pour nous, on découvrit le Jas'Rod, très belle salle qui va fêter ses 20 ans d’existence cet été.

Le premier concert de la soirée démarre, avec un petit public d'une centaine de personnes (qui grossira un peu mais guère trop) avec les allemands de High Fighter et leur stoner/sludge. Menés par la chanteuse Mona Miluski, entre chant posé et hurlé, ils donnent un show efficace et plus qu'honnête. Je ne ferai pas des kilomètres pour les voir, mais dans le cadre de cette soirée, cela faisait un bon début !

Deuxième groupe à entrer sur scène : Hark. Je ne suis pas un fana du groupe anglais, leur heavy-prog rock n'est pas d'un abord super facile et je n'ai jamais pu vraiment rentrer dans leur musique. Je ne savais donc pas trop à quoi m'attendre, curieux de voir cela en live et je me suis pris en pleine face leur set. Car ce petit supplément d’âme qu'il manque sur les galettes est bien présent sur scène. L'ex-Taint James'Jimbo' Isaac, tête pensante du groupe, amène sa musique vers des rivages plus bruts, tout en n'en perdant pas la complexité. Les riffs puissants s’enchaînent, Hark ronronne d'un groove peu commun, le quatuor nous fait pendant 45 minutes une vraie leçon live, la grosse surprise de la soirée et un vrai bonheur… Reste plus qu'à se dire qu'il va falloir sérieusement réécouter les albums.

Le troisième groupe est celui que j'attendais le plus et une des raisons principales de ma venue. J'avais déjà vu deux fois Downfall of Gaia en concert. Une première fois, au Hellfest, où la scène de la Valley pas super adaptée à leur musique et l'heure matinale avaient vu le groupe (un peu stressé) faire une prestation en demi teinte qui m'avait laissé sur ma faim. Leur prestation au Brin de zinc à Chambéry fut bien meilleure, même très bonne, mais le public pratiquement uniquement black metalleux ne fut lui pas franchement emballé par leur post-black aux multiples influences et déserta assez vite le devant de la scène. Au Jas'rod, les 4 Allemands vont pendant 45 minutes (oui, un brin court) créer un mur du son étouffant, noir. A l'image de leur dernier album Atrophy, où le côté black atmosphérique a pris le dessus. Le groupe tout en tension enchaine les titres, le batteur (qui officie aussi dans un autre très bon groupe Black Table) est lui juste époustouflant de puissance. Downfall of Gaia a pris sur scène une amplitude assez phénoménale. Deuxième bonne claque de la soirée !

Et pour finir la soirée, les patrons du très gros riff qui rend sourd. Même si Conan a accéléré un peu certaines de ses dernières compos, on entre avec eux dans un autre monde, celui du son massif, pesant. Alors on aime ou pas, mais mon compère de voyage musical, Didou et moi même sommes juste fans. Quel pied  de pouvoir fermer les yeux et de se laisser transporter dans cet univers vibrant aux notes hypnotiques. Un peu plus d'une heure au pays de la puissance lente et lourde, qui me laisse moi à chaque fois totalement vidé !!! Pied total comme d'habitude avec Conan !
 

Voila une affiche qui m'avait étonné à son annonce vu le grand écart musical des groupes, mais qui au final s'est révélée être parfaite ! Seul bémol de la soirée, les micros des groupes pas super bien réglés et du coup les voix se sont un brin perdues… Voilà, on range les Doc' mais bientôt de nouvelles aventures !

 

Photos crédit : Didier Coste

Texte: Serge Lafont alias Le Révérend

Salle Jas'Rod. 1506, avenue du Capitaine Paul Brutus. 13 Les-Pennes-Mirabeau. http://www.jasrod.fr/

HIGH FIGHTER highfighter.bandcamp.com/

HARK http://www.harkband.com/

DOWNFALL OF GAIA http://downfallofgaia.com/

CONAN http://www.hailconan.com/

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*