#HF2019 – Du pagan Aztèque avec CEMICAN

click here for the English version

CEMICAN est en France pour la deuxième fois et ils nous accordent un peu de temps pour répondre à nos questions avant leur concert au Hellfest. Et cerise sur le gâteau, ils nous ont offert leur album « TICATEH IPAN MIQUIXTLAHUAC » pour vous ! Vous pouvez le gagner en répondant à la question suivante: Comment s’appelle la jeune femme que a été sacrifiée lors d’un festival en Février 2019?

Nikky : Bonjour, nous sommes ici aujourd’hui avec Cemican. Bonjour les gars, comment allez-vous et pouvez-vous vous présenter s’il vous plaît?
OCELOTL : Je suis OCELOTL, je suis le bassiste de Cemican. Nous sommes heureux d’être ici, c’est un grand honneur pour nous d’être au Hellfest, c’est notre première fois ici et nous sommes ravis.
XAMAN-EK : Bonjour, je suis XAMAN-EK de CEMICAN. Je fais les danses et le rituels sur scène.
YEI TOCHTLI : Bonjour, je m’appelle YEI TOCHTLI. Je joue des instruments pré-hispaniques.

Nikky : Vous avez déjà été sur une scène française, le Cernunnos Fest. Qu’attendez-vous de votre concert de dimanche au Hellfest?
OCELOTL :
Nous avons de grandes attentes, car les Français sont très chaleureux avec nous. Les gens nous suivent et nous soutiennent. Parfois, ils nous écrivent « oh, je te verrai au Hellfest! ». C’est super pour nous. C’est un grand morceau de ce pays, et ils nous font nous sentir comme à la maison. C’est génial pour nous!

Nikky : En effet! Je me demandais aussi quelles étaient les différences entre les spectacles au Mexique et les spectacles en Europe. Voyez-vous le public réagir différemment?
XAMAN-EK : Le public est différent au Mexique. Parfois, les gens sont en colère. C’est différent en Europe, le public est excité et le spectacle est nouveau pour eux. Le support est meilleur ici.

Nikky : Vous soutiennent-ils toujours, même lorsque vous sacrifiez des gens du public? 😀
XAMAN-EK : En février, nous avons sacrifié Marylou, une fille qui nous a aidé pour le sacrifice. Elle est actrice. Cette fois nous aurons peut-être un changement avec le sacrifice, une autre personne aidera CEMICAN. Le sacrifice signifie pour nous tout le dur labeur de la vie passée. Par exemple, le sacrifice consistait à lier différents objectifs.

Nikky : Et pour vous, utilisez-vous cela pour réussir, pour prier pour réussir?
CEMICAN : 😀 😀

Nikky : Prochaine question, vous jouez des instruments pré-hispaniques, pouvez-vous s’il vous plaît nous en parler un peu?
Roadie (qui aide avec la traduction): Ils jouent de la flûte faite d’argile et de bois et des tambours faits de bois, ainsi que des trompettes mayas très similaires aux didgeridoos australien.

Nikky : Sont-ils difficiles à trouver? Ou avez-vous à les faire vous-même?
Roadie :
C’est un peu difficile de les trouver. Ils en ont fabriqué certains eux-mêmes et ils en ont cherché d’autres aux quatre coins du Mexique. Le plus difficile est de trouver le bon ton, car ils sont fait main. Il est donc très difficile de trouver le ton exact. Ce n’est pas un instrument ordinaire que vous pouvez accorder; c’est donc le problème principal qui consiste à trouver la bonne flûte dans ce cas.

Nikky : Dans le passé, avaient-ils une signification ou un usage particulier?
OCELOTL :
Il n’y a pas d’explication pour savoir comment utiliser les instruments du passé dans l’ancienne civilisation aztèque.

Nikky : Vous les utilisez plus pour la façon dont ils sonnent.
XAMAN-EK: Nous apprenons petit à petit lorsque les autres instruments font leur mélodie. Par exemple, comparés à une basse, les tubes vont produire des sons plus atmosphériques qui complètent la musique. Les tambours aztèques sont similaires. Nous en jouons parce que nous avons des esprits de professeur et nous souhaitons les découvrir. La musique pré-hispanique aztèque est dans mes veines.

Nikky : Toujours une bonne chose ça! Je m’interrogeais aussi sur vos noms de scène, est-ce que ce sont des noms de dieux aztèques?
OCELOTL : Je suis Ocelotl, Ocelotl signifie «Jaguar» en Náhuatl, c’est l’ancienne langue du Mexique.
XAMAN-EK : Je suis XAMAN-EK, l’origine est maya. Cela signifie l’étoile polaire. Elle est comme un guide.
YEI TOCHTLI : Je m’appelle YEI TOCHTLI, c’est trois lapins.
Roadie : Ce nom appartient au jour où il est né sur le calendrier aztèque.

Nikky : Votre maquillage de scène est-il lié à votre nom de scène?
OCELOTL :
Nous associons nos costumes avec nos noms. Nous essayons de faire un mélange entre les trucs modernes et anciens comme la peinture corporelle, les bottes. Nous mélangeons tout pour donner une nouvelle sensation au métal avec du matériel ancien.

Nikky : Trucs anciens en version métal! J’ai trouvé deux sens pour CEMICAN, le premier est «toute la vie» et le second est « la dualité de la vie et de la mort ». Laquelle est correcte ?
XAMAN-EK : CEMICAN est en langue Náhuatl, le sens est la dualité entre la mort et la vie, comme un seul élément, un tout.

Vegvisir : Est-ce lié d’une manière ou d’une autre à la fête des morts dans la tradition mexicaine qui se déroule au Mexique le 2 novembre?
Roadie : Oui, exactement!
XAMAN-EK : Les gens au Mexique ont une culture traditionnelle et lors du “Dia de Muertos” par exemple, ils pensent que les morts viennent manger et parler avec leur famille et leurs amis. Dans CEMICAN, nous avons cette dualité entre la mort et la vie, comme un pont.

Nikky : Est-ce la même chose pour les noms de vos albums qui contiennent tous la thématique de la mort?
OCELOTL : Oui, beaucoup de chansons parlent de ça. Ce n’est pas uniquement des paroles qui parlent du bonheur de cette époque. Nous utilisons la vie des morts, comme le dit XAMAN-EK, comme un pont pour nous. C’est très important pour les Mexicains de voir la vie et la mort comme une chose identique, ce n’est pas différent parce que nous avons beaucoup de respect pour la vie après la mort.

Nikky : Donc, vous voulez dire en tant que partie de la même chose, en tant que partie d’un tout?
OCELOTL : Pour nous c’est la même chose, c’est comme du respect pour nous.

Nikky : Vous avez annoncé récemment la sortie de votre prochain album en août. Pouvez vous nous en dire plus?
OCELOTL :
Le nouvel album arrive le 23 août, le label est M-THEORY des États-Unis. Nous sommes très heureux car c’est le premier label avec qui nous travaillons. Ce nouvel album a douze pistes. Hier, nous avons lancé un nouveau single intitulé «lo que baja las estrellas». Il est déjà sur Spotify, iTunes, YouTube et vous pouvez l’entendre si vous le souhaitez, c’est une bonne piste 😀
Nous espérons qu’avec cet album, les portes s’ouvriront maintenant pour CEMICAN dans le monde entier.
XAMAN-EK : L’album a des éléments de montage avec des instruments espagnols. C’est un bon montage.
OCELOTL : Dur labeur parce que nous travaillons sur cet album depuis deux ou trois ans, maintenant nous sommes heureux car nous sommes proche du lancement.

Nikky : Je suppose que vous allez jouer quelques nouvelles chansons dimanche au Hellfest?
OCELOTL : Oui, nous allons jouer quatre ou cinq chansons du nouvel album.

Nikky : Est-ce que vous chantez en Náhuatl ou principalement en espagnol?
OCELOTL : Nous chantons les chansons en espagnol et en Náhuatl, la langue ancienne du Mexique. Le Náhuatl n’est pas très populaire au Mexique, mais nous essayons de sauver cette partie de notre culture, de notre histoire. C’est un travail difficile parce que nous essayons de le mélanger avec le métal. C’est plus statique car tout le monde chante en anglais. Peu de groupes chantent dans une autre langue que l’anglais et nous essayons d’utiliser notre langue maternelle avec la langue actuelle du Mexique.

Nikky : Vous deviez parler Náhuatl avant de travailler sur les chansons?
OCELOTL : Il est le seul à parler (XAMAN-EK), nous pouvons écrire des mots ou lire, mais il en sait plus à ce sujet.

Nikky : Dernière question, nous ne connaissons pas vraiment beaucoup de groupes comme vous, jouant de la musique pré-hispanique, En avez vous à nous conseiller?
Roadie :
Dans CEMICAN, tout est lié, la musique, les instruments pré-hispaniques, le contexte de la chanson et le spectacle. Il y a quelques groupes qui interprètent des trucs pré-hispaniques, mais plutôt comme du métal extrême et moins visuel. Les concerts live de CEMICAN sont très visuels et sont très théâtraux, car ils jouent la chanson, le rituel qui se déroule, ça doit être en ligne avec le thème de la chanson. C’est donc la principale différence entre CEMICAN et le reste des groupes. Et bien sûr la qualité du groupe parce qu’ils fabriquent leurs propres instruments pré-hispaniques et qu’ils ont de très bons musiciens. Ils sont meilleurs que tous les autres groupes de ce type.

Nikky : Très bien, merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions. J’espère vous voir sur scène dimanche et je vous souhaite une bonne continuation.
OCELOTL : Vous pouvez nous trouver sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram, comme CEMICAN ou CEMICANMEX, nous avons beaucoup de musique sur spotify, youtube, itunes ou apple music. Si vous voulez écouter les nouveautés, attendez le 23 août. Merci beaucoup pour votre temps et nous vous verrons au temple stage

Nikky : Nous y serons

Liens de CEMICAN
https://www.facebook.com/CemicanMex/
https://twitter.com/CEMICANband/

English version

CEMICAN is in France for the second time and they have taken some time to answer our questions before their concert at the Hellfest. Moreover they have also given us a CD of their album « TICATEH IPAN MIQUIXTLAHUAC » that you can win by answering the following question: What’s the name of the girl that has been sacrificed during a festival in February 2019?

Nikky: Hello, so we are here today with Cemican. Hello guys, how are you doing and can you please introduce yourself ?
OCELOLT: Well, I am OCELOLT, I’m the bass player from Cemican. We are happy to be here, it’s a big honor for us being in Hellfest, it’s our first time here and we’re excited.
XAMAN-EK: Hi, I am XAMAN-EK from Cemican. I do the dance and rituals for the stage.
YEI TOCHTLI:Hi my name is YEI TOCHTLI. I play the pre-hispanic instruments.

Nikky: You’ve already been on a French stage, Cernunnos Fest. What are you expecting for your Sunday show at Hellfest ?
OCELOLT: We have great expectations, because the French people with us are very warm. The people follow us and support us. Sometimes they write us ‘oh I will see you in Hellfest!’. That’s great for us. It’s a great piece of this country, they make us feel at home. It’s great for us. 

Nikky: That must be great indeed. I was wondering also what may be the differences between shows in Mexico and shows in Europe. Do you see the public react differently ?

XAMAN-EK:The public is different in Mexico. Sometimes the people are angry. It’s different in Europe, the public is excited and the show is new for them and the support is better here.

Nikky: Do they still support you, even when you sacrifice people from the audience? 😀
XAMAN-EK: In February, we sacrificed Marylou, a girl who helped with the sacrifice. She is an actress. Maybe this time we will have a change with the sacrifice, another person will help Cemican for this. The sacrifice means for us all the hard work, all the life and the past. For example the sacrifice was to wire different objectives.

Nikky: And for you, do you use that for success, to pray for success ?
CEMICAN: 😀 😀

Nikky: More questions for you, you play prehispanic instruments, can you please tell me a bit about them ?
Roadie (helping with some translations):They play flutes made of clay and wood and also they play drums made out of wood, and Mayan trumpets that there are very similar to the Australian didjeridoos.


Nikky: Are the hard to find? Or do you have to make them ?
Roadie: It’s a little hard to find them, some of them they made themselves and some of them they have to find it around all Mexico and the hardest part of the instrument is to find the right tone, because they are handcrafted. so it’s very hard to find the exact tone it’s not like a regular instrument that you can tune so that is the main issue finding the right flute in this case.


Nikky: In the past did they have a special meaning or special usage?
OCELTOLT: There are no plans to know how to use the instruments in the past, in the ancient Aztec civilization.

Nikky : You use them more for the way that they sound.
Roadie: We learn little by little when the other instruments make the melody. For example compared to a bass, the tubes are going to make more atmospheric sounds that complete the music. The aztec drums are the same. We play them because we have teachers minds and want to discover them. The astek prehispanic music is into my veins.

Nikky: Always a great thing that ! I was wondering also about your stage names, there are names of Aztec gods ?
OCELTOLT: I am Ocelot, Ocelot means Jaguar” in Náhuatl which is the ancient language of Mexico.
XAMAN-EK: I am XAMAN-EK, the origin is Mayan. It means Polar Star. It is like a guide.
YEI TOCHTLI :My name is YEI TOCHTLI it’s three rabbit.
Roadie:That name belongs to the day that he was born on the aztec calendar.

Nikky: Is your stage makeup linked to your stage name ?
OCELTOLT: We make our costumes depending on our name. We try to make a mix between the modern and ancient stuff like body paint, boots, … We mix everything of that to give a fresh feeling to metal thanks to the ancient stuff.


Nikky: Ancient stuff but metal version. I found two meanings for Cemican, first of them is “all the life”, and the second one is  the duality of life and death. Which one is it ?
XAMAN-EK: CEMICAN is a word in Náhuatl language, the meaning is the duality between death and life, like one element, only one.


Vegvisir: Is it somehow linked to the death fest in the Mexican tradition that happens in Mexico the 2nd of November ?
Roadie: Yes exactly
XAMAN-EK: The people in Mexico have traditional culture and “Dia de Muertos”, for example, they think that this day the dead come to eat and talk with families and friends. In Cemican, we have this duality between the death and the lives, like a bridge.

Nikky: Is it the same for the names of your albums which all contain death ?
OCELOLT: Yeah, many of the songs talk about that. It is not only talk about the happiness of that time. We use the life of the dead, like told AMAN-EK, like a bridge for us. It’s very important for the Mexican seeing the life and the dead like the same thing, it is not different because we have a lot of respect about the life after death.

Nikky: So you mean as a part of the same thing, as a part o f a whole?
OCELTOLT: For us it’s the same thing, it is like respect for us.


Nikky: You announced recently that your next album will be released in August. Could you please tell us more?
OCELOLT: The new album comes 23rd of August, the label is m-theory from the US. We are very happy because it’s the first label we work together. This new album has twelve tracks. Yesterday, we launched a new single called ‘lo que baja las estrellas’. It’ s already on Spotify, iTunes, YouTube and you can hear it if you want, it is a good track 😀 Well we hope that with this album, the doors to Cemican will open now throughout the world.
XAMAN-EK:
The album has mixing elements with spanich instruments. It’s great mixing.
OCELOLT: Hard work because we work on this album for two or three years, now we are happy with it because it’s near to launch.

Nikky: I guess you will play a couple of new songs Sunday on the Hellfest?
OCELOLT: Yes,  we’ll play four or five songs of the new album.


Nikky: Do you sing in Náhuatl or mainly in Spanish?
OCELOLT: We sing songs in Spanish and in ‘Náhuatl’ which is the ancient language of Mexico. Nahult is not much popular in Mexico, but we try to rescue that part of our culture, of our history. It is hard work because we try to mix it with the metal. It’s more static because everyone sings in English. Not much bands sing in another language than English and we’re trying to put out our mother language with the actual language of Mexico

Nikky: You do have to speak Náhuatl before working on the songs?
OCELOLT: He’s the only one who speaks (XAMAN-EK), we can write some words or read but he knows more about that.


Nikky: As a last question, we don’t really know many bands like you , playing pre-hispanic music, Have you got some to advise to us ?
Roadie: In CEMICAN everything is linked, the music, the prehispanic instruments, the context of the song and the live performance. In Mexico there is a couple of bands that play pre-hispanic things but more like extreme metal and not so visual. CEMICAN live acts are very visuals and they’re most theatrical because they play the song, the ritual that is going on, it has to be with up with the theme of the song. So that’s the main difference between CEMICAN and the rest of the bands. And of course the quality of the band because they craft their own prehispanic instruments and they have very good musicians. it’s over the top of every other band of that type.

Nikky: All right! So thank you very much for answering our questions. I hope to see you on stage on Sunday I wish you a good continuation!!
OCELOLT: You can find us on facebook, on Twitter, and Instagram like CEMICAN or CEMICANMEX we have a lot of music and spotify, youtube, itunes or apple music. If you want to hear the new stuff, wait until the 23rd of august. thank you very much for your time and we’ll see you in the temple stage

Nikky: We’ll be there

CEMICAN links
https://www.facebook.com/CemicanMex/
https://twitter.com/CEMICANband/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*