ALCATRAZ Festival : les 10 ans

Le 11-12-13 Août à Courtai (BE), le festival Alcatraz fêtait ses 10 ans ! 
La Dark Lodge était là … 

On connait tous le GrasPop Metal Meeting et le Summer Breeze Open Air, festivals belges incontournables.
Mais avez vous déjà eu les échos de l'Alcatraz Festival ??? Il est grand temps de combler ce manque !


10 ans d'affiches!

Des gros de la scène, et des groupes locaux 

L'Alcatraz Festival a bien évolué en 10 ans ! 10 ans d'affiches de l'Alcatraz Festival, ça donne : Testament, Saxon, Doro, Moonspell, Pretty Maids, Raven, Iced Earth  ou encore Twisted Sister.

Tous ces groupes qui ravient la majeure partie de la communauté métale. Et pourtant, ce n'est pas ce que l'on retient de plus alléchant. L'Alcatraz, c'est d'abord la scène locale !  Virus IV, Tenchfoot, Evil Shepherd, Channel Zero ou Evil invaders, tous ces groupes, qui méritent le déplacement, qui nous font vibrer les écoutilles, et qui n'apparaissent que dans un périmètre restreint. Une belle aubaine pour la Dark Lodge !

Et sur l'affiche 2017, nous avons épluché au peigne fin le running order.

JOUR 1 : Commençons ce premier jour de fest' avec du local. 

Evil Invaders nous a introduit dans une ambiance, celle qu'on attend quand on passe sous l'arche d'entrée du festival. Oui ! C'est parti, ce festival qu'on a attendu une bonne partie de l'été commence, et en beauté ! Le dernier album en date de ce groupe de speed-thrash métal, sorti en 2016, et s'intitule 'In for the kill'.

 

Et sur la main stage, nous avons retrouvé le heavy dannois des Pretty Maids ! Il est clair qu'ils savent garder un public fidèle \o/

Le coup de coeur de la Dark Lodge : c'est  Hell ! Une scénique qui nous a dressé les cheveux sur la tête. David Bower comme front man, ce n'est pas rien, son énergie nous transporte littéralement chez Satan. Ce groupe de heavy metal nous vient tout droit de Grande-Bretagne. Si vous avez l'occasion de voir l'un de leur show, foncez ! Croix de bois, croix de fer devil

Suivie d'une petite déception sur le show de Ghost. On sait aujourd'hui que Papa Emeritus subit un turn over, mais nous n'étions néanmoins pas aussi enthousiastes que lors d'un premier show de Ghost. La magie n'opère-t-elle qu'à la première expérience ? (Fort heureusement, ce n'est pas toujours le cas wink )

JOUR 2 : Après une bonne nuit au camping en bonne compagnie, un bon café et une bonne bière, passons à la main stage devant nos Irlandais préférés, Sweet Savage. Une clotûre de set avec la traditionnelle "Whisky in the jar" a égayé notre fin de matinée.

Imprégnés de ce climat humide (mais pas trop) typique de cette région, un power/thrash metal nous attendait. Iced Earth a su nous échauder, avant de retourner sous la Swamp stage.

What ?? Qu'ouïs-je ??? Mais oui, c'est eux, sur la Swamp stage: Obituary !  Mais quel jour 2 magnifique !! Quelle extase ! La Floride a pris possession de nos bandes sonores, celles que notre cerveau nous envoie sans notre accord, et c'est ça qu'on veut !!! Et c'est pas fini ?! Mais quel Samedi …

De retour sur la Main Stage, on prend une frite au passage, une fricadelle, ravitaillement oblige avant d'aller voir Testament. Show énorme! Faut dire, qu'ils étaient en forme. A priori, beaucoup plus que nous, public, puisque le premier wall of death a été quelque peu … non, complètement raté…  Qu'est-ce qu'il y a Chuck ? Chuck: "You missed it !". Ah oui … C'est pas grave, on se débine pas. Ca tourne ! Que dis-je ?? On s'engouffre tous dans un circle pit infernal. Une bonne chauff' pour un second wall of death, et !!! Réussi avec succès, le show se termine, on est tous à bout de souffle.

Une bonne transition sous le chapiteau, où Sleep  nous attend. Il fallait bien une petite pause au milieu de ce Samedi endiablé.

Il y avait plusieurs fins pour cette journée de fest' énoooorme. Nous, on a choisi la fin alternative. Celle où, chevaleresque comme à ses habitudes, Saxon nous dirige droit vers l'apothéose d'un deuxième jour de fest. "Tiens ? Bonjour Voisin ? Tu connais Saxon depuis la nuit des temps ? En effet, tu m'en as bien l'air. Quoi ? Tu veux me raconter ta rencontre avec Saxon ? Après le show, tu veux ? Non ? ah … " ou comment être monopolisée par un fan Wallon de Saxon.  On vous en dira plus dans le chapitre "Des festivaliers Dynamiques".

JOUR 3 :

Quelle soirée… Mais quelle journée !! J'ai du mal à me remettre en ce dimanche matin. Il me faudrait un petit remontant, un bon Thrash/Hardcore suèdois: Dr. Living Dead ! Ils ont une pêche d'enfer en plus, oui c'est ça qu'il me faut ! Sous le chapiteau, l'ambiance est déjà à son comble. Ces gars sont énormes, ça saute dans tous les sens. Champion de capoeira le gars, c'est pas possible ?

C'est un bon début, mais je reste en halène. Allons voir la Main Stage un peu. Sacred Reich nous y attend de pieds fermes. Ca rocks ce groupe! Je ne peux plus compter sur les doigts de mes mains le nombre de fois que je les ai vus en concert, et à chaque fois c'est une surdose d'énergie comestible qu'on aime croquer à pleines dents.

C'est vrai qu'on s'est laissés aller à trainer au stand proche de la Main Stage, à rencontrer de nouveaux copains plus loufoques les uns que les autres. Et sans crier gare, nous voilà happés par les douces mélodies de Life of Agony. Une pointe de douceur auditive et visuelle dominicale. 

Et le naturel revenant au galop, nos devoirs viking se font attendre à la Swamp ! Enslaved commence son show suave et envoûtant. Un dimanche, je trouve très bien rythmé. Encore une fois, bravo pour cette programmation réfléchie l'Alcatraz Fest. 

Que dis-je ?? Qu'évoque-je ?? Une affiche réfléchie ?? Quel euphémisme ! Là-bas au loin, on peut apercevoir la reine. Oui, la reine ! Doro Peschthe Queen of heavy metal. Oui, Joey ! Cette femmme est partout ! Cette femme est unique, dans une même tournée, participer aux Metal Days et à l'Alcatraz Fest', quel cran.

Terminons comme il se doit, ce dimanche, ce fest', ce week end formidable dans un pays formidable. Admirons les décors et fonds de scène travaillés ! Admirons les effets pyrotechnies ! Admirons cette noblesse suèdoise ! Mais surtout … Profitons des derniers instants musicaux uniques, dans un festival, lui aussi, unique. Profitons de Amon Amarth.

 

Et voici un aperçu de l'ambiance du fest:

 

INSTALL & ANIMATIONS

Pour la 10ème édition, une deuxième scène a été montée sous chapiteau 'SWAMP'. Article à venir …

 

Des festivaliers dynamiques 

Ah ? Un festival avec des groupes locaux trop chouettes ? Et des gros de la scène ??? ooohh, on devrait faire ça sur Gre …. Ah ouaip ! On l'appellerait : le METAL GRESIFEST !     

Et si l'Alcatraz Festival d'antan était comparable au Métal Grésifest d'aujourd'hui ? 

Nous sommes passés parmis les festivaliers, pour un micro tropBoire ! Article à venir ….

 

 

 

 

 

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*